Gnose et Rose-Croix (3) : Gnose et Rose-Croix selon les fondateurs du Lectorium Rosicrucianum

« Nous écrivons ici pour ceux qui sont sensibles à la Gnose ou tout au moins pour ceux qui ressentent quelque intérêt pour les forces de la véritable Rose-Croix qui vont s’intensifiant ».

Rijckenborgh, Jan van , - Le témoignage de la fraternité de la Rose-Croix, analyse ésotérique de la Confessio fraternitatis rosae crucis -, p. 26)

Selon Jan van Rijckenborgh:

« Quand le noyau spirituel [présent en chaque être humain] devient actif, quand cette étincelle de Lumière s'enflamme au coeur de la croix, alors naît la connaissance intérieure, la connaissance du coeur, la gnose. Elle se révèle à partir de l'atome originel divin qui demeure caché en l'homme, telle une semence potentielle se l'esprit. Lorsque la semence de cette rose est fécondée dans l'âme humaine, celle-ci devient immortelle et elle transfigure le corps, la personnalité. la connaissance du Bien absolu est une compréhension spirituelle. C'est la Gnose, c'est la clef d'un savoir intérieur relatif à l'être humain, à sa destinée divine et au DIeu qui est en lui. »

(Rijckenborgh, Jan van , - Les Noces alchimiques de Christian Rose-Croix: , analyse ésotérique de Chymische Hochzeit Christiani Rozenkreutz, anno 1459 -, (Coll. Les secrets de la fraternité de la Rose-Croix, analyse ésotérique des testaments de l’ordre de la Rose-croix), éd. Rozekruis Pers, Haarlem (Hollande), 1984 pour l'éd. française ; diffusée par les éd. du Septénaire.

Cité dans: - Appelés par le coeur du monde, réflexion sur la naissance et le développent de la Rose-croix d'or et sur ses fondateurs Jan van Rijckenborgh et Catharose de Petri - , Peter Huijs, éd. RozeKruis Pers, Haarlem, (Hollande), 2011, p.289-290 ; diffusion française par les éd. du Septénaire)

Category: 

Ajouter un commentaire